Menu Fermer

Serveur NAS : Plus que de la simple sauvegarde

Serveur NAS : Plus que de la simple sauvegarde

Les serveurs NAS se démocratisent et ce n’est pas sans raison. Simple à utiliser, paramétrable par n’importe quel débutant et de plus en plus facile à intégrer chez soi, nous avons décidé de revenir sur les raisons du succès du serveur NAS.

Le serveur NAS expliqué

Le serveur NAS est un boitier composé d’un processeur, de mémoire vive et de baies. Ces baies sont prévues pour accueillir des disques durs dans un boitier composé de plastique et parfois de métal également.

Le boitier est souvent ajouré par endroit pour refroidir l’ensemble et dans la plupart des cas un ou plusieurs ventilateurs permettent de maintenir les disques durs à bonne température.

En plus de tout cela s’ajoute un certain nombre de connectiques dont au minimum un port Ethernet 1Gbe et un ou plusieurs ports USB. On peut trouver sur les meilleurs modèles des ports HDMI, des ports Ethernet 2,5, 5 ou même 10 Gbe ou encore un port eSATA comme sur le Synology DS918+.

Les serveurs NAS pour le grand public vont généralement de 1 à 4 baies mais il est possible d’en trouver de plus grands encore. Il tout à fait possible d’ajouter des disques durs au fur à mesure.

Le serveur NAS est branché sur le secteur et sur le routeur en Ethernet. Il devient alors accessible à tous les appareils connectés au réseau local et peut même être accessible en dehors de chez soi.

Un NAS est avant tout destiné à sauvegarder ses données et à les protéger. En matière de protection il est possible de configurer plusieurs types de RAID, le plus couramment utilisé étant le RAID1 qui correspond à de la sauvegarde miroir. Vos données sont enregistrées en parallèle sur deux volumes de stockage différents. En cas de panne de l’un des volumes, vous ne perdez ainsi aucunes données.

Il est possible de paramétrer des sauvegardes automatiques de vos données, de sauvegarder un fichier dès qu’il est modifié ou encore d’enregistrer vos données en parallèle sur un cloud en ligne.

Au-delà de la gestion des sauvegardes, un serveur NAS est capable de faire bien plus. Alimenté par un système d’exploitation, les fabricants rivalisent d’innovations pour proposer toujours plus de fonctionnalités qui vont permettre d’utiliser le NAS pour d’autres tâches.

Que peut on faire avec un serveur NAS ?

Après la sauvegarde de données, la deuxième utilisation la plus courante est l’utilisation du NAS en tant que serveur multimédia. Que ce soit pour de la visualisation de photo, l’écoute de musique ou la diffusion de vidéo, le serveur NAS permet de lire les fichiers multimédias sur n’importe quel appareil, mobile ou fixe. Vous pouvez trouvez plus d’informations sur ce lien.

L’application Plex est particulièrement appréciée des amateurs de films car elle permet de se constituer une véritable vidéothèque qui va automatiquement aller chercher des affiches de films, les résumés, le casting ou encore la note des critiques.

Les serveurs NAS sont aussi couramment utilisés pour de l’enregistrement de vidéosurveillance. Les nombreuses caméras compatibles coutent quelques dizaines d’euros. Une fois paramétré avec le NAS vous pourrez enregistrer le flux d’image en continu, sur des plages horaires définies ou au déclenchement d’un mouvement.

Au-delà de ça vous pourrez utiliser le NAS en tant que serveur d’impression, serveur mail, plateforme de téléchargement ou encore pour de la virtualisation.

Plus vous faites tourner d’applications plus vous solliciterez le NAS. Plus vous donné l’accès à plusieurs utilisateurs plus vous consommerez de ressources également. Le choix du NAS dépendra donc de l’utilisation que vous allez en faire. Vous trouverez des NAS à petit budget pour une famille qui enregistre quelques données et utilisent Plex. Vous pourrez également trouver des NAS très performants qui peuvent être équipés de disques SSD et faire de l’agrégat de lien pour maximiser les performances.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *